[PSVITA] Severed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PSVITA] Severed

Message par Mikefly le Ven 7 Aoû - 11:41





Décidément très attachés à la portable de Sony, les Canadiens de Drinkbox se sont fendus d'un crochet par Cologne la belle pour présenter une première version jouable de Severed. L'occasion pour le studio derrière Mutant Blobs Attack et Guacamelee de détailler les mécaniques hybrides de leur nouveau projet, beaucoup plus sombre dans l’esprit et entièrement pensé pour les dispositifs tactiles.



LA MAIN QUI TUE

Severed suit la quête d'une guerrière tribale mutilée au combat, assistée dans ses aventures par une épée de légende dont les pouvoirs compensent la perte de son bras. En vue subjective, la croix directionnelle permet de déplacer l'héroïne dans des labyrinthes articulés en cases, avec rotation de la caméra par quarts de tour et tout le toutim dungeon crawler habituel. En gros, pensez Dungeon Master (ou Legend of Grimrock pour les plus jeunes), enveloppé dans des aplats colorés du meilleur effet, un design sonore à tomber par terre et un gameplay à la proposition belliqueuse plutôt singulière. Tous les combats du titre sont en effet résolus du bout des doigts à même l'écran, dans un cocktail d'influences plus ou moins arcade parmi lesquelles on trouve le très mobile Fruit Ninja.



Allez, posez ce couteau à pain et laissez le blondin expliquer un peu tout cela. Avant toute chose : non, les créateurs de Juan El Luchador n'ont pas pour projet de vous faire bourriner bêtement vos écrans multipoints pour trancher des agrumes et mettre la honte à Georgette de la compta sur les classements en ligne. Les deux titres ne partagent en fait qu'un point de vue similaire et une mécaniques de découpe / coup libre au tactile, sur laquelle Severed bâtit un système de combat complet et plutôt bien fagoté. S'il est par exemple possible de slasher deux ou trois fois un gêneur avant que celui-ci ne passe en mode défense-caillou, guetter une ouverture s'avère beaucoup plus payant. Chaque abomination se trimbale un petit indicateur de charge d'attaque, grâce auquel le joueur peut prédire l'amorce du prochain assaut adverse, parer à l'aide du geste associé au bon moment et enchaîner sur une série de contre-attaques dévastatrices. Tout coup touchant s'en vient remplir un peu plus une jauge de combo, à sacrifier une fois pleine pour déclencher le fameux mode "Severed" : paralysé dans les airs, l'ennemi est alors présenté au joueur toutes pattes dehors sur fond de lumières aveuglantes. Quelques passes d'index au niveau des jointures et la bête immonde s'effondre au sol, dans une salade d'organes et de membres inertes.



AU FOUR, AU MOULIN ET AUSSI UN PEU AU DOJO

Si l'on sait que la collecte de ces pièces détachées interviendra sur la progression de l'héroïne - en tant que consommables à sacrifier pour améliorer sa résistance ou débloquer de nouvelles capacités - cette démo se concentrait sur la montée en challenge des affrontements. Rapidement, le monstre solitaire adepte de l'attaque frontale laisse place à des groupes qui prennent la guerrière en tenaille et l'obligent à combattre sur plusieurs fronts. Tous les indicateurs de menace restent constamment à l'écran et c'est au joueur d'enchaîner les volte-faces et les coups d'estoc bien placés pour bloquer un maximum de dommages entrants tout en distribuant les punitions.



Histoire de complexifier les pas de cette danse mortelle, Severed introduit dans la foulée de nouveaux types d'ennemis, qui se démarquent par leurs timings, leurs attaques (des nuées d'insectes qui recouvrent l'écran et aveuglent partiellement l'héroïne, par exemple) mais aussi leur posture de combat, qui cache généralement un point faible. Comme ces grilles d'yeux rotatives à trancher dans le bon sens au bon moment pour blesser l'orbite mère, ou ces dispositifs cristallins autour desquels gravitent des boucliers plus ou moins destructibles. Tous peuvent être défaits à l'aide du mode Severed moyennant un affaiblissement préalable, sachant que remplir la jauge face à plus d'un ennemi constitue un tout autre défi : non seulement cette dernière redescend un peu à chaque coup encaissé par le joueur, mais frapper un ennemi en posture de garde ou ficher son sabre dans l'une de ses zones insensibles puisera également dans la réserve. Arrivé au boss final de cette présentation - un golem fait de corbeaux, accompagné d'une cohorte infinie qui encerclait sans cesse la combattante - le nouveau Drinkbox Studios prenait donc une épaisseur insoupçonnée, en allant verser astucieusement du côté du jeu de rythme.



Si l'hybridation des genres et le chouette sentiment d’exploration se sont montrés suffisamment prometteurs pour nous donner envie de quémander un peu de rab à notre hôte, quelques vingt minutes passées sur le jeu suffisaient en revanche pour sentir poindre les premiers signes de fatigue physique. Avec sa prise en main asymétrique de la Vita, Severed fait en effet reposer tout le poids de la console dans la mimine gauche, la droite ayant tout intérêt à conserver sa liberté pour distribuer mort et destruction. Un problème au coeur des réflexions actuelles de l'équipe, clairement présente à la gamescom pour recueillir un maximum de retours sur cette alpha suite à leur annonce d'un report de la sortie du jeu. Initialement prévu pour la fin de cette année, Severed ne rejoindra a priori pas le catalogue Vita avant mi-2016. Après quoi le studio ne s'interdit pas un laps de temps supplémentaire sur le dossier, histoire de réfléchir à la faisabilité d'un portage 3DS.


















______________________________________________
Gamertag : Mikefly33
ID nintendo Network : Mikefly33
PSN ID : Mikefly
avatar
Mikefly

Messages : 861
Date d'inscription : 03/05/2014
Age : 38
Localisation : Ludon Medoc (33)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PSVITA] Severed

Message par N-spy le Ven 7 Aoû - 16:36

elle sort quand la Vita? Laughing

______________________________________________

« Le problème avec les citations sur Internet, c'est qu'on ne peut jamais vraiment savoir si elles sont authentiques. »
Abraham Lincoln.
avatar
N-spy

Messages : 3620
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 39
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum